Mise à jour : 20/05/15

| |Fermer la fenêtre|

Mairie de Mametz

Population : 163 habitants

19 rue de la Libération

Superficie du territoire : 724 hectares
80300 Mametz Maire : Stéphane BRUNEL
Tél. / Fax : 03.22.75.15.44 Canton d'Albert
E-Mail : mairie.mametz80@wanadoo.fr

|Vie municipale|Manifestations|Historique|


 

Vie municipale

Composition du Conseil Municipal :

Maire : Stéphane BRUNEL
1er Adjoint : Vivien KRAWCOW
2ème Adjoint : Florence DEUX-LEROY
3ème Adjoint : Bernard DURON
Conseillers municipaux : Angélique DARRAS, Catherine DUBUFFET, David CAGNY, Francis FALOISE, Régis SUILLAUD, Elodie LEGRAND, Sébastien BOUTHORS

Secrétariat de Mairie : Christiane DRIENCOURT

Heures d'ouverture :
mardi de 17h30 à 18h30
vendredi de 11h00 à 12h00

Délégués communautaires :

Stéphane BRUNEL (Titulaire)
Vivien KRAWCOW (Suppléant)

haut de page

Manifestations

Dimanche 07 juin église de Mametz : Réderie organisée par le Comité des Fêtes. Emplacement gratuit. Réservation : Benoît – 06.79.80.67.05 / Elodie – 06.23.65.14.79 
Samedi 03 octobre à 18h00 salle des fêtes Mametz : Concours de belote organisée par le Comité des Fêtes. Réservation : Benoît – 06.79.80.67.05

haut de page

Historique

On ne saurait préciser l'étymologie de Mametz (metz signifiait frontière, limite ou habitation). Mametz se situe entre Albert et Bray-sur-Somme sur le 50ème parallèle. Son blason est d'argent à trois maillets de sable. La fête communale est le dimanche qui précède le 14 juillet mais la Fête patronale le 12 novembre est plus pratiquée. 

Dés 1316 on trouve la trace de la Seigneurie de Mametz pour Engherand de MAUMES, chevalier du Roy de France, en 1322 Mathieu II de Mailly, seigneur de Mametz; Pierre, Lancelot et Raoul de Mametz moururent lors de la bataille du 25 octobre 1415 à Azincourt.

Le village est essentiellement résidentiel et à vocation agricole consacrée à la culture de la betterave, blé, orge, pomme de terre, maïs, avoine et luzerne pour l'alimentation des chevaux, bovins et ovins. De nos jours quelques fermes ont survécu et trois artisans y sont installés (terrassier, couvreur, maçon).

Le tourisme pratiqué l'est essentiellement par une clientèle britannique qui rend hommage à leurs aînés tombés pendant la première guerre mondiale. Dans la vallée de Bazentin (les fossés de l'Arrouaise) un dragon crachant le feu immortalise les actes héroïques de la 38ème Division Galloise (dragon) contre l'infanterie allemande (régiment saxon) du 04 au 11 juillet 1916 pour la libération du bois de Mametz (le village fût libéré le 1er juillet 1916). Une plaque de marbre apposée dans le chœur de l'église commémorait dès 1924 ces actes de bravoure, cette stèle est toujours fleurie et mérite la visite. Mametz fut détruit en totalité durant la guerre de 14/18. A ce titre, elle reçut la Croix de Guerre à titre militaire comme 349 communes de la Somme.

Aujourd'hui, 3 associations fonctionnent au sein du village : une association de chasseurs, le comité des fêtes et l'association "Mametz Au Fil du temps", cette dernière a pour but d'entreprendre des études et des recherches sur la vie de la communes.

Robert SOLENTE, chevalier de la Légion d'Honneur, est né à Mametz, fils de Maxime Joseph Camille SOLENTE , il fut professeur au collège d'Albert, adjoint au maire d'Albert de 1947 à 1959, Président de la délégation spéciale nommée par décret du Président de la République (JO du 10 février 1960), suite à la dissolution du conseil municipal de la commune de Mametz. Il a écrit les ouvrages suivants : essai généalogique "La famille SOLENTE à Mametz", "Lamarck biologiste". Une avenue d'Albetr porte son nom. M. SOLENTE est issu d'une famille mamétzienne qui comptait vers 1800 huit enfant, dont le chanoine Louis François qui fut décoré par l'impératrice Eugénie (1866) de la Légion d'Honneur.

haut de page