Mise à jour : 24/02/15

| |Fermer la fenêtre|

Mairie de Carnoy

Population : 107 habitants

 Place Saint-Vaast

Superficie du territoire : 300 hectares
80300 Carnoy Maire : Colette DURIEZ
Tél. : 03.22.83.06.43 Canton de Combles

Courriel : mairie.carnoy@laposte.net

|Vie municipale|Vie pratique|Population|Activités|Manifestation|Patrimoine & Tourisme|

Vie municipale

Composition du Conseil Municipal :

Maire : Colette DURIEZ

1er Adjoint : Pierrette DUFAUX 
2ème Adjoint : Christian CHOQUET
Conseillers municipaux :  Marjorie CARUELLE, Delphine RIFFLET, Stéphanie VAUTHIER, René CAUCHY, Jean-Charles DARRAS, Kevin DENEUX, Garabed DONAVAKIAN, Georges HAUDIQUET

Secrétariat de Mairie : Christiane DRIENCOURT

Employé communal : Gilles LECLERC

Permanence de Madame le Maire : mercredi de 17h30 à 19h00

haut de page

Vie pratique

Education :
  • Regroupement scolaire RPC de Combles - SIVOS St Exupéry de Combles.
  • SISCO d'Albert
Autres syndicats :
  • Syndicats des Aides Ménagères de Combles
  • S.I.E.R. de Péronne

haut de page


Population

La commune avoisine les 300 hectares à une altitude de 82 à 13 mètres. Les Carnoyens étaient 140 en 1840, 73 en 1971 et actuellemnt 107. 
Paradoxalement, il existait 17 foyers en 1971 et 41 actuellement, preuve indéniable que les familles nombreuses ont disparu.

haut de page

Activités

Avant la grande guerre, l'activité était surtout agricole, avec sept agriculteurs et trois cafés. Actuellement il ne reste que deux fermes.
Carnoy aujourd'hui c'est :
  • Une infirmière libérale : Mme Eugénie Dufaux
  • Un auto-entrepreneur : M. Scribe
  • Un artisan : M. Sébastien Caruelle
  • Un aviculteur : M. Philippe Haudiquet
  • Un commercant (culinaire) : M. Wasson
  • Une base d'entretien des tombes du Commonwealth
  • Deux cultivateurs : Messieurs Christian Choquet et Jean-Charles Darras
  • Un gîte de France : M. et Mme Marcel Darras
Carnoy est l'un des rares villages qui possède encore son propre château d'eau et qui gère le système de distribution.

haut de page

Manifestation

Fête de la commune : Dimanche après le 14 juillet.

haut de page

Patrimoine & Tourisme

Carnoy viendrait de "carnage" qui a engendré la destruction du villagelors de l'invasion des Huns. Alors situé plus à l'Ouest au lieu dit "les Vièzattès", il fut reconstruit à son emplacement actuel et détruit complètement une deuxième fois lors de la Bataille de la Somme en 1916. 

Il existait une voie romaine passant à Carnoy et ce lieu était cité comme bourgade importante dans le comté du Vermandois en 1146.

Jusqu'au XIXème siècle on pouvait noter la présence de loups, et le lieu dit "Canteleux" (chante loup en français) entre Carnoy et Montauban de Picardie, conserve le souvenir de leur présence.

Une ligne de chemin de fer économique passait dans le bas du village avant la première guerre mondiale reliant Albert à Péronne, avec une halte derrière le cimetière militaire actuel et a servi aux transports de troupes et de munitions dans un sens et à celui des blessès dans l'autre.

L'Eglise Saint-Vaast complètement détruite pendant la grande guerre fut reconstruite à l'identique en 1925.

Un cimetière britannique d'une superficie de 4880 m2 regroupe 828 soldats et aviateurs du Royaume Uni, cinq hommes de l'artillerie néo-zélandaise, un australien, un sud-africain et 29 soldats inconnus, et notamment le captain W.P. Nevill qui, le 1er juillet 1916 mena l'assaut contre les lignes allemandes entre Carnoy et Montauban-de-Picardie en engageant la lutte en lançant quatre ballons de football vers les lignes adverses. Les hommes sortirent alors des tranchées et les pussèrent vers les positions ennemies sous un déluge de feu, dans lequel W.P. Nevill trouva la mort. Un des ballons est déposé au musée national de l'armée de Londres et un autre au musée du Queen's Regiment Howe Barracks Canterburey dansle Kent.

haut de page