Mise à jour : 27/11/14

| |Fermer la fenêtre|

Mairie d'Auchonvillers

Population : 135 habitants (454 en 1890)

1, rue Delattre

Superficie du territoire : 572 hectares

80560 Auchonvillers

Maire : Marie-Anne REVEILLON

Tél. : 03.22.76.27.17

Canton d'Albert

Courriel : auchonvillers.mairie@wanadoo.fr

|Vie municipale|Vie pratique|Économie|Vie associative|Manifestations|Patrimoine & Tourisme|


 

Vie municipale

Secrétariat de Mairie : Christine BOULANGER

Heures d'ouverture :
Mercredi 18h00 à 19h00
Samedi de 09h00 à 11h00

Délégués communautaires

Marie-Anne REVEILLON (Titulaire)
Jean-Pierre BOULANGER (Suppléant)
 

haut de page

Vie pratique

Éducation :

Auchonvillers adhère au R.P.C. de Mailly-Maillet (Regroupement Pédagogique Concentré) : communes de Mailly-Maillet - Auchonvillers - Englebelmer - Bertrancourt - Courcelles-au-Bois - Colincamps.
16 élèves pour Auchonvillers
Garderie et cantine

Autres syndicats auxquels la commune adhère :

S.I.E.R. Albert - Doullens
Syndicat du plateau nord d'Albert (eau)
Syndicat des aides-ménagères
Ramassage scolaire 2nd degré

haut de page

Économie

5 exploitations agricoles
Ocean Villa : salon de thé créé et exploité par une résidente britannique.

haut de page

 

Vie associative

Comité des fêtes

haut de page

 

Manifestations

Pas de manifestations en cours

haut de page

 

Patrimoine & Tourisme

Auchonvillers fut tout à tour :

  • Auconvillers : en 1186, délimitation du comté d'Amiens

  • Auconviler : titre de l'évêque d'Amiens en 1211

  • Ochonviller : en 1710, l'origine du mot est incertaine.

Auchonvillers peut avoir deux significations : village agrandi ou métairie où l'on élevait les oies.

Le village fut totalement détruit au cours de la première guerre mondiale. Auchonvillers fait partie du circuit du souvenir.

L'église peut s'honorer d'un superbe ostensoir offert par Napoléon III lors de son passage à Auchonvillers ou il fut hébergé lors de son évasion du fort de Ham.

Le monument au mort a été sculpté par Charles Gern. Sculpteur rhénan, né en Allemagne à Kaisershautern, élève des Beaux-Arts de Munich, il a vécu un certain temps à Albert. Il figure au Salon en 1925. On lui doit de très beaux monuments : Albert, Auchonvillers, Beaumont, Hamel. 

Le patron du village est Saint Vincent (le 22 janvier). D'ailleurs, comme on dit : "à Saint Vincheint, tout gèle, tout feind, l'hiver erpreind oun se casse les deints".

Coutumes et traditions : 

Pendant les trois derniers jours de la semaine sainte, les enfants annonçaient les offices en faisant usage d'écalettes (crécelles). On mettait aux enchères le cierge de la Sainte Vierge.

Lorsqu'un jeune homme n'habitant pas le village venait voir une jeune fille, les garçons d'Auchonvillers le sollicitaient pour qu'il paye "chés mortiers", "chés beus", c'est-à-dire pour qu'il paye de quoi boire quelques bouteilles de vin!


haut de page