retrouvez les guides du tri, de la déchèterie et du compostage

guide_tri

 

guide_decheterie

 

Image_guide_compost
 
 pour tout renseignement sur le tri sélectif,
les encombrants
et les déchets ménagers,
un seul numéro :
03-22-64-10-30
Déchets Imprimer Envoyer

Le tri à la Communauté de Communes du Pays du Coquelicot

Depuis le 1er janvier 2009, la Communauté de Communes du Pays du Coquelicot compte 62 communes des cantons d’Acheux-en-Amiénois, Albert et une partie du Canton de Bray-sur-Somme. Nos 8 agents collectent  en porte à porte les ordures ménagères de près de 28 000 habitants soit : 9 000 tonnes de poubelles, 748 tonnes de sacs jaunes et 570 tonnes d’encombrants.

La déchèterie collecte 3 500 tonnes de déchets amenés par les 38 000 visiteurs. Elle est ouverte tous les jours sauf le mardi et le jeudi matin.

Ce service est financé par la TETOM (Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères). Elle est calculée sur la base du foncier bâti, elle est de 13,4%.  

Les équipements de gestion des déchets

La déchèterie, le quai de transfert, les composteurs, les points d'apport volontaire, les point de regroupement, les sacs jaunes...
Tous ces équipements sont de la responsabilité de la Communauté de Communes du Pays du Coquelicot. 

La collecte sélective a changé de visage au mois de janvier 2009

Nous avons changé de jour et d’heure de collecte des déchets mais pas de façon de trier : les sacs jaunes de tri de 50 litres et 30 litres pour les habitats collectifs complètent l’arsenal des conteneurs verre, des conteneurs papiers/cartons, de la déchèterie, du quai de transfert.
Nous avons optimisé notre façon de travailler de manière à pouvoir maintenir le taux de la TETOM face au augmentation de la TGAP. Nous travaillons 5 jours par semaine pour collecter 40 communes.  

Pourquoi la collecte sélective ?

Une obligation morale…
Réchauffement climatique, déforestation, Biodiversité menacée, pollution des mers et des rivières….
Autant de fléaux que l’on ne peut plus ignorer et qui exige de nous un geste pour notre planète. Recycler les emballages c’est participer à notre niveau à la préservation de notre environnement. Ces petits gestes permettent de faire de grandes avancées. Les économies d’énergie et de matière première réduisent notre empreinte sur la planète. « un geste plus un geste et c’est notre terre qui va mieux » Le grenelle de l’environnement nous a enseigné et donné toutes les informations pour que nous agissions. La loi grenelle va porter l’objectif du recyclage des déchets à 75% en 2012. Cet objectif a pour simple but d’arrêter d’enfouir des matières premières que l’on doit réutiliser. Maintenant à nous de jouer… Vous triez, nous recyclons !

Mais attention, il y a encore beaucoup trop d’erreurs de tri !
Pour pouvoir atteindre une performance de tri qui répond aux obligations de chacun, quelques gestes sont à éviter :

• pas de polystyrène

• pas de barquette en plastique

pas de plateau repas

• pas de jouet

• pas de pile

• p
as de couche culotte

Le sac jaune n’est pas une poubelle, c’est une mine d’or pour les industries de regénération.

Le devenir des sacs jaunes

Une fois vos emballages dans le sac jaune, il est envoyé au centre de tri pour en séparer les plastiques, les cartons, le métal, l’aluminium afin de les envoyer séparément dans les usines de recyclage spécialisées.
Le plastique deviendra des arrosoirs, des couettes, des moquettes, des objets en plastique ou même de nouveaux emballages.
Le carton redeviendra du papier et du carton.
Le métal et l’aluminium deviendront des vélos, des voitures ou ... des emballages !

Camion_Poubelle